Contenu

Plus de 90% du contenu publié par les Cahiers de géographie du Québec est en français. Cela témoigne incontestablement de la vivacité de la géographie d’expression française et de l’intérêt que celle-ci suscite. Or une telle vivacité et un tel intérêt ne sont pas incompatibles avec la possibilité de faire place, à l’occasion, à des textes en anglais dans les Cahiers de géographie du Québec. Cela contribue en effet à une plus grande diffusion des idées scientifiques, puisque des chercheurs anglophones peuvent ainsi s’adresser à un public majoritairement francophone, tout en permettant à des chercheurs francophones de publier en anglais, s’ils jugent que le thème de leur recherche le justifie.

Pour s’assurer d’être un forum efficace d’échange d’idées et d’informations sur le développement de la recherche de pointe en géographie, la revue est divisée en rubriques couvrant différents champs d’intérêts et d’activités. Deux de ces rubriques sont publiées dans les numéros des Cahiers. La plus importante rubrique est celle qui réunit les articles scientifiques et les essais épistémologiques ou théorique. Cette rubrique représente 80% du contenu de la revue. Les textes qui y sont publiés ont tous été évalués par des spécialistes réputés. À côté des articles et des essais, les comptes rendus d’ouvrages scientifiques occupent une rubrique régulière. La revue en publie une dizaine par numéro. Ces comptes rendus, d’environ 500 mots chacun, sont rédigés par des experts qui, à la demande de la rédaction, sont invités à se prononcer sur un ouvrage récemment paru. La décision de publier un compte rendu, basée sur des critères scientifiques et éthiques, relève du rédacteur et du comité de rédaction. Ces comptes rendus constituent une forme d’état des lieux des recherches actuelles qui est régulièrement mis à la disposition des abonnés de la revue. Enfin, à ces deux rubriques publiées, s’ajoutent, différentes rubriques mises en ligne et destinées, elles aussi, à animer la pensée géographique: Correspondances (rapports rédigés par nos correspondants sur les progrès de la discipline réalisés dans leur pays ou ailleurs), Études bibliographiques (commentaires approfondis d’ouvrages récents), Chroniques (rapports sur des événements qui ponctuent la vie de la communauté des géographes), Cartes et atlas (commentaires de productions cartographiques récentes). Tous les textes publiés dans les rubriques mises en ligne font l’objet d’une évaluation scientifique par le comité de rédaction des Cahiers de géographie du Québec.
Bonjour